lancement d’une « réflexion sur la qualité de vie au travail dans les établissements prenant en charge des personnes âgées et des personnes handicapées »

Publié le Publié dans Non classé

Lu sur : https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Articles/Articles&cid=1250280226772

Agnès Buzyn et Sophie Cluzel ont annoncé, le 5 décembre, le lancement d’une « réflexion sur la qualité de vie au travail dans les établissements prenant en charge des personnes âgées et des personnes handicapées ». La première réunion du groupe de travail ad hoc s’est en réalité tenue le 1er décembre. Même si le périmètre de cette réflexion est plus large – avec en particulier une extension au secteur du handicap -, il est difficile de ne pas y voir une réponse au malaise dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (voir notre article ci-dessous du 31 juillet 2017).

Les conclusions de la « mission flash » entendues

Il y a deux mois, la « mission flash » diligentée par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale sur la situation des Ehpad pointait en effet des établissements en sous-effectif et des conditions de travail « particulièrement difficiles » pour le personnel, avec parfois le risque d’engendrer une maltraitance institutionnelle (voir notre article ci-dessous du 13 septembre 2017). La mission citait en particulier deux chiffres témoignant de la situation : 10% de taux d’absentéisme et un taux d’accidents du travail double de la moyenne nationale et même supérieur à celui du BTP…
Piloté par la direction générale de cohésion sociale (DGCS), le groupe de travail installé par la ministre des Solidarités et de la Santé et par la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées comprend des représentants « des administrations centrales, des caisses, des agences de l’Etat, des collectivités locales et des agences régionales de santé (ARS), ainsi que des partenaires sociaux (fédérations d’employeurs et organisations syndicales de salariés) ».
Il est investi d’une triple mission. D’une part, promouvoir et généraliser des démarches de qualité de vie au travail dans les Ehpad et les établissements du champ du handicap, sur l’ensemble du territoire, en réfléchissant notamment sur les outils les plus pertinents et en capitalisant sur les « expériences inspirantes » déjà engagées. D’autre part, mobiliser les branches professionnelles du secteur sur l’appropriation de ces démarches, notamment par le biais de la formation continue de leurs équipes. Enfin, favoriser le développement de la négociation professionnelle sur ces thématiques…

La suite, ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *